Nouvelles

La Fondation Bon départ de Canadian Tire du Québec, fière partenaire de Leucan

C’est la fin de semaine du 18 octobre 2019 que s’est réunie une quarantaine d’adolescents pour le Camp d’Halloween de la Fondation Bon départ de Canadian Tire du Québec.

Depuis 2017, les dons de la Fondation Bon Départ de Canadian Tire du Québec permettent à Leucan d’offrir deux fins de semaine de camp par année aux adolescents membres du groupe d’entraide Cœur d’espoir, leur permettant de vivre une fin de semaine de plein air remplie d’activités de qualité. Il s’agit d’un véritable moment de bonheur dans la vie des familles impliquées. Les camps permettent aux adolescents atteints de cancer et leurs frères et sœurs de prendre une pause du quotidien, de s’amuser en groupe et de briser l’isolement en tissant des liens avec des jeunes qui partagent la même réalité.

« Je m’appelle Matis Daigle et j’ai 13 ans. Alors que j’étais âgé de trois ans, on a découvert que j’avais une tumeur cérébrale. Je fais les camps Cœur d’espoir depuis l’an passé et j’aime bien ça. Pendant les camps, j’aime qu’on fasse des jeux ensemble, car on est une famille et on s’entend bien. En plus, ça me fait oublier toute la vie en ville, l’école et les devoirs. Ça me relaxe. » – Matis Daigle, participant au Camp d’Halloween 2019

Cette année, le Camp d’Halloween a permis de réunir 40 jeunes à travers le Québec, neuf animateurs bénévoles ainsi que Mathias, Coordonnateur, activités sociorécréatives à Leucan.

Leucan remercie toute l’équipe de la Fondation, sans qui le Camp d’Halloween n’aurait pu avoir lieu. Merci également à M. Alain Harvey, propriétaire du Canadian Tire Marché Central, qui endosse la demande de l’Association chaque année. M Harvey, Leucan vous remercie de croire en sa cause et de soutenir ses adolescents membres.

À propos du groupe d’entraide Cœur d’espoir

Fondé en 1988 par un jeune patient et son amie, le groupe d’entraide Cœur d’espoir est destiné aux jeunes âgés de 12 à 18 ans qui sont atteints de cancer, à leur fratrie et aux frères et sœurs endeuillés. Il a pour mandat d’offrir aux adolescents des activités régionales et interrégionales pour leur permettre de se retrouver entre amis et partager sur leur réalité. Ces activités sont encadrées par du personnel infirmier et des moniteurs qui connaissent bien leur réalité et qui sont outillés pour les aider et les écouter.

Légende de la photo: Matis Daigle et son ami lors du Camp d’Halloween 2019.