Activités du groupe d’entraide Cœur d’espoir

Coeur-desporEn bref :

  • Fondé en 1988 par Samy Atallah, un jeune patient, et son amie Isabelle Pérusse
  • Destiné aux jeunes âgés de 12 à 18 ans qui sont atteints de cancer, à leur  fratrie et aux frères et sœurs endeuillés
  • Mandat : Offrir aux adolescents des activités régionales et interrégionales pour permettre aux jeunes de se retrouver entre amis et partager

Le groupe d’entraide Cœur d’espoir organise chaque année plusieurs activités : camp d’hiver, fête d’Halloween, journées pique-niques, etc.

Ils y sont encadrés par du personnel infirmier et des moniteurs qui connaissent bien leur réalité et qui sont outillés pour les aider et les écouter.

 


Témoignages

« Coeur d’espoir m’aide personnellement à traverser les moments difficiles que je vis avec mon frère qui, suite à une opération au cerveau, a des limitations physiques. Ces activités me rappellent que je ne suis pas seul dans cette étape qui me touchera toute ma vie et qu’il y a de l’espoir. »
Antoine, frère

« Chaque moment passé aux activités fut aussi la source du développement d’une formidable complicité entre ma petite sœur et moi. De plus, à l’aide des activités, je suis sortie de cette expérience avec une nouvelle vision de la vie, de l’espoir, du courage. »
Anne-Sophie, soeur

« Coeur d’espoir fait en sorte que je n’ai pas peur des différences. Les différences physiques et les handicaps ne m’empêcheront pas de parler à une personne. Au contraire, je vais aller les voir, car elles sont souvent seules. »
Cassandra, soeur

« Chaque fois que je participe à leurs activités, je me sens comme si l’énorme poids que je supporte sur mon dos s’évaporait. »
David, frère

« Pour moi, Coeur d’espoir, c’est un peu comme une chaîne d’entraide. »
Émily, soeur

« …de bons moniteurs qui nous laissent une grande liberté et ça, c’est quelque chose que j’aime beaucoup d’eux, en plus du partage de nos sentiments et de nos émotions. »
Marc-André, atteint

« Sans Coeur d’espoir et Leucan, je ne serais pas ce que je suis aujourd’hui, une fille fonceuse qui sourit à la vie, malgré les obstacles de la maladie et qui profite du moment présent. »
Marie-Josée, atteinte

« Coeur d’espoir m’a donné la force de continuer à combattre quand j’étais dans des moments difficiles. »
Mathieu, jeune atteint

« J’ai appris à faire confiance aux adultes. J’ai appris à parler de ce que je vis. »
Maude, soeur

« Leucan m’a fait découvrir que, malgré les difficultés que la vie peut nous infliger, on peut avoir du plaisir, en profiter pleinement et que tous ceux qui t’entourent sont là pour t’aider et te réconforter en tout temps. »
Nancy, atteinte

« Le décès de mon frère à 15 ans seulement, la séparation de mes parents peu de temps après, c’est difficile de passer à travers ça sans le soutien des autres et c’est ce que je viens chercher à Cœur d’espoir. »
Sébastien, frère

« Nous nous confions sans avoir peur des regards et des jugements. Vous ne nous voyez pas comme des malades, mais comme des êtres humains. Bonheur, joie, espoir, amitié, confiance sont seulement quelques-uns des immenses bonheurs que vous nous apportez. »
Véronique, jeune atteinte

Plus de témoignages sont disponibles dans le recueil Cœur d’espoir vous raconte…*

* Ce recueil a été créé par le groupe en 2006 et est remis à tous les adolescents nouvellement diagnostiqués, ainsi qu’à la fratrie, dès la première rencontre avec la famille.


Pour rejoindre ce groupe ou pour toute question, veuillez communiquer avec la responsable du service sociorécréatif : 514 731-3696 (sans-frais : 1 800 361-9643) ou info@leucan.qc.ca