Témoignages

Myriam Fournier,Maman de Zachary Groubos, 9 ans, leucémie

Le diagnostic

Zachary avait de très grosses douleurs aux jambes, parce qu’il fait du soccer, donc du jour au lendemain il a arrêté. On est allé à la clinique et ils ont passé des radiographies. C’était un peu long avant d’avoir les résultats. Puis on s’est dirigé vers l’hôpital Children [Hôpital de Montréal pour enfants]. Quand on est arrivé là-bas, ils ont vraiment passé toute la « batterie de tests », et c’est là qu’on a eu le diagnostic de la leucémie.

À propos des services de Leucan

Réconforter, informer et orienter

Leucan est arrivé à l’hôpital. C’est sûr on était dans un moment pas très joyeux, on était très triste, un petit peu déboussolé aussi. C’est une dame qui est arrivée et qui s’est présentée, puis elle nous a expliqué ce que Leucan faisait pour les familles. Elle a remis à Zachary un sac Leucan, un gros sac rouge. Il y avait un jeu à l’intérieur, une grosse doudou réconfortante puis des chandails adaptés pour les traitements. Juste [avec] ça, on a senti qu’on n’était pas laissés à nous-mêmes. Ça a apaisé notre moment qui était difficile à passer. À partir de ce jour, ils ont été là. On a rencontré notre agente, Sylvie Cantin, qu’on adore parce qu’elle a apaisé beaucoup de choses. On voyait qu’elle avait de l’expérience de service aux familles, et on se sentait en confiance avec elle. Leucan fait partie de la famille maintenant.

Soutien financier

Leucan Laurentides-Lanaudières fait beaucoup de choses pour nous financièrement. C’était difficile, parce que je ne travaillais pas, je ne travaille pas encore. Alors Leucan reste derrière nous si on a des besoins.

Faut penser que les rendez-vous à l’hôpital, c’est sûr qu’on pourrait aller se stationner à l’autre bout et dire « On prendra pas notre stationnement », mais Zachary est fatigué, il est faible, alors après les traitements, souvent, ce n’est pas une question. L’auto doit être là. Donc pour le stationnement, on a un coup de pouce par Leucan.

Diminuer la souffrance physique et psychologique

La massothérapie, toute la famille peut profiter, ça fait du bien. On est des personnes qui aiment se faire masser. C’est nos petits moments tous seuls à nous. On s’en va dans un autre monde. On pense chacun à soi, ça nous détend, ça fait super du bien. Il faut qu’ils le gardent comme service.

Lutter contre la maladie et améliorer les traitements

Peut-être qu’un moment donné, on viendra à bout de ça, diminuer les taux de diagnostic de leucémie ou de cancer; il y a quand même beaucoup de cancer chez les enfants. Moi j’y crois! J’y crois à 100 milles à l’heure parce que je sais qu’il y a eu des résultats. Il y a encore beaucoup de pas à faire. C’est important de contribuer à la recherche et de donner des sous aussi, pour qu’un moment donné, les enfants puissent avoir une vie super belle, et qu’il y ait moins de diagnostics.

Briser l’isolement et contribuer au bien-être

J’étais très fermée au début. Finalement ça s’est fait comme tout seul, ça a été de parler avec une maman, de comprendre que je ne suis pas, finalement, toute seule. C’est moi, je me mettais dans une coquille. Je me sens bien avec les parents d’enfants malades. C’est un peu spécial, mais je me sens comprise. Il n'y a pas de jugement. On peut se parler entre nous. J’aurais envie de serrer tous ces parents-là et dire « On est tous dans le même bateau. Ça va être correct. Même si c’est pas toujours correct, ça va être correct. »

Ce que représentent vos dons à Leucan et aux familles

C’est important de donner à Leucan parce que tout ce qu’ils font pour les familles, pour le réconfort, ça n’a même pas de prix. J’encourage les gens à donner. Moi-même j’ai fait le Défi têtes rasées Leucan. Mon conjoint l’a fait l’autre année d’avant, et on a tellement parlé de Leucan. Soyez certains que ces sous-là sont super bien placés et qu’ils font tellement du bien aux familles.