Nouvelles

Une famille au courage admirable

Le 23 décembre 2014, Charlie, alors âgée de 5 ans, a une forte fièvre et doit être hospitalisée. La famille reçoit alors un premier diagnostic de leucémie. « Le temps s’arrête, plus rien n’existe autour de nous. Tout s’écroule. Les lumières de Noël me brûlaient les yeux, je voulais mettre le feu dans mon sapin », témoigne Annie Dubeau, maman de Charlie.

Charlie est immédiatement transférée aux soins intensifs. On craint pour sa vie. Sa formule sanguine n’est pas belle, elle fait une pneumonie, l’eau commence à monter dans ses poumons et sa pression artérielle est trop élevée. Les médecins envisagent le pire et toute la famille est bouleversée. Le lendemain, la fièvre tombe, la pneumonie s’améliore et Charlie va mieux.

Quelques jours plus tard et après des examens plus spécifiques pour connaître le type de leucémie dont Charlie est atteinte, les médecins se rendent compte qu’elle n’a plus aucune cellule leucémique dans son corps. « Personne ne comprenait, on est retourné à la maison, mais nous devions revenir à l’hôpital chaque semaine pour des examens. ».

Cinq semaines plus tard, la famille doit recevoir son congé définitif, mais les résultats démontrent que Charlie est bel et bien atteinte d’une leucémie aiguë lymphoblastique. « Nous étions dans notre chambre d’hôpital, dévastés et démunis. C’est à ce moment que nous avons fait la connaissance d’Annie de Leucan. Elle nous a dit : « Vous n’êtes pas seuls, nous sommes là! ». C’est ce dont on avait besoin. ».

« Les massages, l’écoute, la salle de jeux (bricolage, jeux de société, etc.) sont essentiels pour oublier, un instant, les piqûres et les inconforts des traitements. Après l’hospitalisation, nous avons bénéficié des activités offertes par Leucan comme les massages pour toute la famille, l’art thérapie et l’aide financière mensuelle. Leucan est un soutien nécessaire lors du diagnostic de cancer chez notre enfant. Notre vie est basculée à tout jamais et ils viennent adoucir cette vie chamboulée ».

Aujourd’hui, Charlie va bien. Sa survie, l’aide financière offerte à sa famille et les activités qui les ont sortis de leur isolement ont été possibles grâce au soutien indéfectible de gens partout à travers la province. Que ce soit via des activités de collecte, des dons, du bénévolat ou des partenariats,  des milliers de québécois ont choisi de s’unir pour soutenir Leucan et les centaines de familles dont l’enfant est atteint de cancer au Québec. À l’occasion du mois de sensibilisation au cancer chez l’enfant, Leucan souhaite les remercier encore une fois pour leur solidarité.

L’histoire d’Annie est unique, mais les effets dévastateurs du cancer chez son enfant touchent près d’une nouvelle famille par jour au Québec. Pour assurer un soutien à ces familles via un don unique ou mensuel, cliquez ici.