Nouvelles

Mardi, je donne : Leucan veut réduire l’angoisse des parents reliée aux soucis financiers causés par la maladie

Après les achats du Vendredi fou et du Cyberlundi, Leucan invite la population à être généreuse dans le cadre de la Journée mondiale de la générosité Mardi, je donne. Cette année, Leucan met en lumière les frais qu’amènent les traitements administrés chaque semaine en clinique externe et qui durent souvent plus de deux ans.

Pour Leucan, il est essentiel d’assurer l’accessibilité aux traitements et d’aider à compenser une partie des pertes financières des parents afin d’améliorer la qualité de vie des enfants en traitements, des survivants et de toute la famille.

 « Chaque semaine, un des parents doit s’absenter de son travail et se rendre en clinique externe pour accompagner son enfant lors d’une journée complète de traitements et d’examens. Outre l’absentéisme, les dépenses sont nombreuses : essence, stationnement à l’hôpital, repas, collations, gardiennage, etc. et représentent plus de 50 dollars à chaque semaine, pendant des années » remarque Carol Beaudry, directrice provinciale, services aux familles, recherche et partenariats.

Ce 27 novembre, Leucan demande l’aide de la population afin que les familles aient un peu de répit financier pendant qu’elles tentent de survivre à un quotidien qui n’existe plus suite à un diagnostic de cancer chez leur enfant. Pour plus d’information ou pour faire un don, la population est invitée à visiter le www.leucan.qc.ca.